On entend souvent dire que l’esclavage des noirs avait commencé bien avant l’arrivée des européens en Afrique.

On entend souvent dire que ce soit les noirs eux-mêmes qui faisaient des affaires avec les européens, vendant les leurs comme des marchandises.

En bref, c’est la faute des noirs si pendant des siècles on les a considéré comme du bétail, comme des marchandises, comme des objets dont on peut se séparer à tout moment en leur ôtant la vie.

Surtout, on n’entend jamais dire que les noirs ont résisté et lutté pour leur liberté. Non, on nous fait croire qu’ils ont été dociles, sans besoin de liberté, parce qu’au fond, ils ne sont pas si loin de l’animal (cette pensée persiste encore de nos jours).

Cachée par les historiens de l’éducation nationale, la résistance des noirs a été bien plus présente que ce qu’on nous fait croire.

Voici une petite vidéo qui regroupe plusieurs témoignages, et qui ouvrira les yeux de ceux qui dorment éveillés, ou ceux qui s’intéressent tout simplement à l’histoire.

 

 

 

Publicités