niqab

Il n’y a pas si longtemps, on me disait que les femmes devaient s’abstenir de porter le niqab du fait de son interdiction par la loi. On m’a également dit que c’était mieux pour éviter les problèmes.
Pardonnez-moi, mais cette façon de penser est de mon point de vue une trahison en tout point lorsqu’elle provient de musulmans.

Je m’explique :

Vis-à-vis des musulmanes qui souhaitent le porter. Elles ont besoin de plus de soutient de la part d’une communauté qui les a laissé dans la merde, et qui n’a absolument rien fait pour empêcher l’interdiction il y a quelques années. Certains ne se sentant pas concernés, d’autres ne souhaitant pas le porter, d’autres trouvant que c’est « trop », d’autres encore était carrément répugnés par ce voile. Comme si on devait accepter l’interdiction de tout ce qui ne nous concerne pas, ou de tout ce qu’on n’apprécie pas…

Vis-à-vis de l’Islam, car respecter cette loi stigmatisante donne raison à ses fondateurs et leur permet d’aller un peu plus loin dans leur lutte contre la présence de l’Islam en France. Prochainement, le fait de porter un simple foulard sur la tête finira par être interdit. Je ne parle même pas de la censure du Coran qui ne va pas tarder à pointer le bout de son nez… Ne pas comprendre le projet qu’il y a derrière montre un manque de visibilité de la communauté musulmane sur le long terme. Ceci est symptomatique du syndrome de l’éternel colonisé.

Vis-à-vis de l’Histoire. Est-ce qu’un Malcolm X, un Luther King, un Mandela, un Ben Bellah… aurait dit « Ok, c’est interdit, donc c’est juste, donc je me laisse faire » ? De tout temps, les hommes se sont battu contre l’injustice, et continueront de le faire !
En France, lorsqu’un musulman se dresse pour dénoncer les injustices subies par ses semblables, il se prend une mise en garde dans les dents par d’autres musulmans, sous prétexte qu’il porte un costume, ou que sa barbe n’est pas suffisamment longue, ou autres imbécilités de ce genre.
Ce comportement est également une traitrise, et l’une des pires, car il freine tout travail constructif visant à améliorer les conditions des musulmans dans ce pays, qui, soit-dit en passant est aussi le leur.

Vis-à-vis de la France elle-même. Qu’on le veuille ou non, la France reste le pays d’une grande majorité des musulmans français. Et oui, ce fameux discours du « on n’est pas chez nous » est complètement faux, et il faut savoir se battre pour ses droits, plutôt que de baisser les bras. La France est en train de sombrer dans l’obscurantisme athéiste. Vouloir nier la diversité culturelle et religieuse, vouloir empêcher les femmes de se vêtir comme elles le désirent, les empêcher de sortir se promener ou faire leurs courses… est une atteinte profonde à plusieurs libertés, telles que la liberté de culte, la liberté de se vêtir, la liberté de se déplacer, la liberté d’expression et constitue de plus une atteinte à la laïcité, si chère à nos élites.
En poursuivant sur cette voie et à cette vitesse, il n’y aura bientôt plus beaucoup de place pour les libertés individuelles.

Pour finir, je dirai que les événements récents, à savoir les interdictions de porter un burkini ou un voile dans certaines plages de France ne sont que le résultat de la passivité des musulmans français. Ce résultat n’est qu’une étape pour aller un peu plus loin, la finalité étant l’interdiction pure et simple de la pratique du culte musulman sur le territoire français. En ce qui me concerne, je ne trouve pas que le burkini tel qu’il existe actuellement réponde aux critères du voile islamique. Mais je me battrais comme je pourrai pour que celles qui désirent le porter puisse continuer.

Donc, à tous ces musulmans qui m’ont fait ces réflexions, sachez que ce fléau auquel sont confrontées les femmes en niqab ne va pas tarder à vous atteindre, d’une manière ou d’une autre. Et ce que votre islamité soit visible ou non, que vous portiez un nom à « consonance musulmane » ou non. Votre tour approche, et ce sera entièrement mérité.

A bon entendeur.

Publicités