648x415_manuel-valls-shimon-peres-tel-aviv-israel-23-mai-2016

En se rendant dans son pays de coeur, auquel il est lié de par son épouse comme il l’a si bien dit, Manu a démontré une fois de plus toute l’hypocrisie à la française.

Je ne vais pas m’attarder sur le refus de la reconnaissance de la Palestine en tant qu’Etat, ou sur la comparaison entre antisémitisme et anti-sionisme faite par ce cireur de chaussures.

Inutile encore une fois de répéter ce qu’on peut trouver sur tous les sites d’infos. Je vais juste faire un parallèle qui va sûrement en faire bondir plus d’un, surtout chez les sionistes et autres « amis d’Israël ». Pour ma part, je n’en suis ni un ami, ni un défenseur, ni un reconnaisseur, ni rien du tout.

Lorsqu’on analyse la politique étrangère de la France de façon objective, on est frappé par une chose : la différence de traitement, le fameux deux-poids deux-mesures.

Les deux poids, les voici : Nous avons deux soit disant états. Tous deux expansionnistes. Deux méthodes similaires pour affirmer  leur autorité. Deux utilisations de la religion. On peut aller très loin comme ça, tant les ressemblances sont frappantes. Comme deux enfants d’une même mères. Nous les nommerons les frères de crimes.

Quant-aux deux mesures : On fait la guerre au premier, et on cire les pompes du second. On dénonce les crimes du premier, on masque celles du second. On bombarde l’un, on vend des armes à l’autre. On ne négocie pas avec le premier… avec le deuxième non plus… on se plie à sa vision et c’est pire…

Vous aurez bien sûr compris le parallèle entre  Etat Islamique et Israël. D’ailleurs, DAESH n’a jamais envoyé le moindre missile ni commis le moindre attentat chez son frangin.

Une position égalitaire de la France serait plus qu’honorable. On ne peut pas s’attaquer au terrorisme d’un côté et le soutenir de l’autre. Il est donc grand temps que tous les criminels soient traités à la même enseigne.

Certains diront que les choses sont différentes et que j’exagère. Allez voir les images des civils palestiniens morts dans les attaques quotidiennes et on en reparlera.
Lorsque les humanitaires ne peuvent même pas se rendre à Gaza, lorsque les médicaments n’entrent pas, qu’on est obligé de creuser des tunnels pour passer de la nourriture (vous direz « et aussi des armes » en omettant que l’envahisseur possède la bombe nucléaire), lorsque pour se rendre d’un village à un autre on met des heures…  Et ce depuis 70 ans ! Là, vous verrez qui exagère.

Alors pour ma part, je considère Israël comme une organisation terroriste comme une autre qu’il faut combattre sur tous les fronts. Sans cet Etat, la région serait beaucoup  plus sûre, prospère et nous aurions beaucoup moins de conflits. En somme, tout irait bien dans le meilleur des mondes ! Et si mes propos déplaisent, je m’en fiche royalement, j’ai la liberté d’expression de mon côté, et je compte bien l’utiliser !

 

Cet article vous a plu ?’ Nhésitez pas à aimer, partager et faire part de vos opinions en lachant un commentaire !

 

Publicités